E-commerce bio : 83 % des ventes réalisées par les GSA

2 juin 2021 - Léa Lesurf

La panéliste IRI a estimé à près d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires la taille du marché du e-commerce bio. Seulement 17 % de ce dynamique marché revient aux sites et aux enseignes spécialistes, contre 83 % pour les drives et la livraison à domicile de la grande distribution classique.

Le e-commerce bio enregistre une insolente dynamique en France, soutenu par les effets de la crise sanitaire et des confinements à répétition. D’après le panéliste IRI, ce marché, tous circuits confondus, a enregistré un chiffre d’affaires de 937,7 millions d’euros sur les douze mois arrêtés en mars 2021, en croissance de 41,1 % sur un an.

Force est de constater que c’est la grande distribution qui se taille la part du lion sur le on-line. Selon IRI toujours, les drives et les sites de livraisons à domicile (e-LAD) des grandes surfaces alimentaires pèsent 83 % du marché, soit 780,5 millions d’euros en progression de 41,4 % en un an. Cette forte proportion n’est guère étonnante vu l’état d’avancement des distributeurs généralistes sur ce circuit. Elle s’explique également en raison de l’affinité de leur clientèle e-commerce avec les produits labellisés AB et du fort poids des MDD bio sur ce circuit.

Les pure-players bio et les enseignes spécialisées affichent également une belle dynamique sur ce canal avec des ventes en hausse de 39,4 % en un an. Avec seulement 17 % du marché bio on-line, les spécialistes accusent toutefois un sérieux retard par rapport à la distribution conventionnelle. 2021 demeure néanmoins une année charnière dans ce domaine, marquée par une véritable accélération du déploiement des sites de click & collect des enseignes, voire de drives, et le fort développement des boutiques bio on-line, tiré par leur leader Greenweez.