Règlementation

Sans gluten : un produit sur dix non conforme selon la DGCCRF

1 septembre 2020 - Léa Lesurf

Dans sa dernière enquête publiée fin juillet, la direction générale des fraudes (DGCCRF) constate que 10 % des prélèvements effectués sur des produits étiquetés sans gluten ou à faible teneur en gluten se sont révélés non conformes.

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) s’est intéressée récemment au marché des produits sans gluten. Dans sa dernière enquête publiée le 28 juillet, l’organisme révèle que « 10 % des prélèvements effectués sont non conformes ou à surveiller ». Une part non négligeable au vu des conséquences graves pour la santé des malades cœliaques et des personnes souffrant d’une intolérance au gluten. Soit 6 % à 7 % de la population en France selon l’Association française des intolérants au gluten.

Des manquements dans la « grande distribution bio »

Dans le détail, la DGCCRF a réalisé 211 visites, au sein de 185 établissements, donnant lieu à 393 actions de contrôle et à l’analyse de 111 échantillons. Ses inspecteurs se sont attachés à vérifier l’absence de gluten, le bon usage des mentions réglementaires ou encore la maîtrise des contaminations croisées. Les contrôles ont eu lieu dans l’ensemble des circuits de distribution (grandes et moyennes surfaces, réseaux spécialisés, boulangeries, restaurants, e-commerce, etc.) et ont ciblé les entreprises « communiquant sur l’absence de gluten dans tout ou partie de leurs produits ».

Suite à cette enquête, huit échantillons se sont révélés non conformes, dont sept en raison de leur teneur en gluten dépassant le seuil autorisé. Pour rappel, « les produits « sans gluten » doivent contenir au maximum 20 ppm de gluten, les produits « à très faible teneur en gluten », 100 ppm », d’après le règlement européen n°828/2014. « Dans ce cadre et compte tenu de l’ensemble des paramètres contrôlés, 11 établissements ont fait l’objet d’une injonction de remise en conformité et 24 ont fait l’objet d’un avertissement », indique le rapport.

La DGCCRF constate globalement que la règlementation est « maîtrisée par les opérateurs importants et/ou spécialisés » sur le sans gluten. A l’inverse, la situation s’avère « mitigée » dans le circuit de la grande distribution bio, en raison d’un manque de formation des salariés, ainsi que dans certains commerces généralistes (restaurants ou boulangeries). Le rapport précise toutefois que « les professionnels se sont montrés réceptifs à la problématique et ont, dans l’ensemble, fait évoluer leurs actions soit en améliorant leurs processus de fabrication soit en renonçant à réaliser ce type de produits ».

Un marché estimé à 50 millions d’euros en magasins bio

Le marché des produits sans gluten est un marché historique des magasins bio. Selon Ekibio, opérateur majeur du segment via ses marques La Vie Sans Gluten, le Pain des Fleurs et Pléniday et interrogé par Circuits Bio en mars 2020, le chiffre d’affaires des produits sans gluten a représenté 50 millions d’euros l’an passé dans le réseau spécialisé.