Bonneterre et Danival mutualisent leur force de vente

12 avril 2021 - Léa Lesurf

La division d’Ecotone dédiée au réseau spécialisé en France a pris la décision de fusionner les équipes commerciales de Bonneterre et Compagnie et de l’entreprise du Lot-et-Garonne (47) rachetée par le groupe en juillet dernier. Cette mise en commun doit accompagner le plan de relance de la marque Danival prévu pour 2022.

Renaud Chamonal est le président des trois entreprises du groupe Ecotone dédiées au réseau spécialisé, à savoir Bonneterre et Compagnie, Destination et Danival.

« Nous allons créer la plus grosse force de vente du réseau spécialisé », lance Renaud Chamonal. Le président de la division d’Ecotone (ex-Wessanen) dédiée aux magasins bio ne manque pas d’ambitions. D’ici quelques mois, la team commerciale de Bonneterre et Compagnie fusionnera avec celle de Danival, entreprise du Lot-et-Garonne (47) rachetée en juillet dernier. Elles formeront une équipe de 16 commerciaux répartis sur toute la France, auxquels s’ajoutent sept télévendeurs et leurs managers.

Politique commerciale ambitieuse

La fusion sera effective à partir du 1er septembre, le temps de former les salariés des deux entreprises aux spécificités des différentes marques du portefeuille, implantées dans l’épicerie et au rayon frais. Ils auront la responsabilité de Bonneterre et Danival bien entendu mais aussi de Abott Kinney’s, Evernat, Allos, Tartex ou encore Isola Bio. Egalement sous la houlette de Renaud Chamonal, l’entreprise Destination basée à Bordeaux (33) et spécialisée dans les boissons chaudes conservera quant à elle son propre fonctionnement.

La présence dans les points de vente et le travail auprès des magasins constituent un enjeu de taille pour celui qui est arrivé il y a près de deux ans à la tête de Bonneterre et Compagnie, après quinze années passées chez Danone. « Si on veut que le réseau spécialisé soit compétitif par rapport à la grande distribution, nous devons faire monter le niveau d’exigence sur le terrain. Cela passe par la capacité à proposer une offre sophistiquée avec des innovations et des promotions pertinentes. Cela passe également par un travail sur les catégories afin que l’implantation des rayons soit la plus compréhensible possible pour les consommateurs », affirme Renaud Chamonal.


Des assortiments revus


Cette nouvelle dynamique commerciale doit permettre à Ecotone de mieux couvrir le réseau spécialisé, en particulier l’enseigne Biocoop où la présence de Bonneterre reste relativement limitée. C’est également une première étape du plan de relance de Danival, entreprise qui a réalisé l’an passé un chiffre d’affaire de 17 millions d’euros.

Depuis un an, les équipes ont procédé à un important travail de rénovation des recettes, supprimant au passage 40 références signée Danival jugées non satisfaisantes que ce soit pour des raisons organoleptiques ou commerciales. A l’horizon 2022, Ecotone prévoit la sortie de plusieurs innovations « de rupture » et la mise en place d’une communication autour de la marque et de ses engagements.