Natexpo – Jour 3 : Clap de fin au salon Natexpo

27 octobre 2021 - Léa Lesurf

L’édition 2021 du salon Natexpo a tiré le rideau mardi 26 octobre. Focus sur les stands et les rencontres qui ont retenu l’attention de la rédaction de Circuits Bio lors de cette troisième et dernière journée. Rendez-vous l’année prochaine, du 18 au 20 septembre 2022, à Lyon, la capitale des Gaules (69).

J3_Natexpo2021

  • Elibio labellise son lait avec Agri-Ethique

    La marque créée par et pour les magasins indépendants s’engage dans le commerce équitable avec Agri-Ethique. A l’occasion du salon Natexpo, les équipes d’Elibio ont présenté leur tout premier produit labellisé : la brique de lait. La certification devrait s’étendre à d’autres références à partir de 2022 : les farines de blé, les conserves de légumes mais aussi les produits frais. La marque, distribuée en exclusivité par Pronadis, Biodis et Les Halles d’Occitanie (anciennement Bio Cash Distribution), compte aujourd’hui 90 références. Ce nombre devrait grimper à 150 d’ici 2023, selon les promoteurs de la marque.

  • Centifolia élargit ses gammes

    La marque française de cosmétiques renforce sa présence dans le segment des produits capillaires en lançant une quinzaine de nouveaux produits (shampoings, baumes démêlants, masques nourrissants, gelée exfoliante, etc.). Au total, la marque comprend désormais près de 20 références et peut se targuer de proposer une routine complète de soins. Centifolia a également revu et enrichi sa gamme de produits d’hygiène neutre qu’elle a reformulée à partir de polysaccharides et de prébiotiques. Ces nouveaux ingrédients permettent d’assurer le bon équilibre du microbiote cutané, explique Charlène Devaud, cheffe de produits chez Centifolia.

  • Des éco-recharges et un meuble vrac signés Arcadie

    La société spécialisée dans les épices et plantes aromatiques a mené ces derniers mois un long travail d’éco-conception autour de ses packagings. Anna Van Marle, responsable commercial chez Arcadie, présente ici ses éco-recharges composées de papier à hauteur de 50 %. Cette solution, qui permet de diviser par dix la quantité de plastique utilisée par rapport aux classiques flacons en PET, a d’ores et déjà séduit toutes les enseignes du réseau, selon la responsable. Les références, une trentaine en tout, disponibles sous ce format dès 2022, sont proposées dans un meuble présentoir avec des flacons et des moulins en verre. Arcadie accompagne cette innovation d’un meuble vrac, développé en partenariat avec Bulk&Co, aux couleurs de la société.

  • Hello Joya mitonne un émincé végétal au chanvre

    La marque de Green Leaf Company, représentée ici par Aurélien Delecroix son directeur général, lance un émincé végétal à base de graines de chanvre bio, fabriqué en France. La nouveauté est riche en omégas 3 et en minéraux, affirme celui qui est aussi président du Syndicat professionnel du chanvre. Elle complète la gamme de produits formulés à partir d’extraits de la plante proposés par la société, qui s’est récemment élargie avec deux pâtes à tartiner (crunchy et protéinée).

  • Ciel d’Azur Labs se lance à l’export

    Le laboratoire de cosmétiques spécialisé dans la confection de produits à partir d’aloe vera bio natif souhaite développer son activité à l’export. Grâce au soutien de BPI France et du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, la société ambitionne de porter la part de ses ventes réalisées hors de nos frontières à hauteur de 10 % de son chiffre d’affaires d’ici à la fin de l’année 2022 contre 2 % actuellement. Pour y parvenir le laboratoire compte notamment s’appuyer sur sa gamme de cosmétiques à l’argile, entièrement reformulée à partir d’une eau puisée dans la station thermale de Digne-les-Bains (04), réputée pour ses effets antalgiques et anti-inflammatoires.

  • Simon Le Fur envoie les châtaignes

    Au milieu de ses marques « pépites » tels que Les Petits Bidons ou Les Dénudés, Simon Le Fur s’affiche avec ses châtaignes signées Aventure Bio. En plus de son activité de dénicheur d’innovations bio et zéro déchet et de grossiste 100 % digital, l’entrepreneur présente, non sans une pointe de malice, sa toute première récolte maison ! Une activité somme toute très minoritaire pour la Scop Aventure Bio mais qui n’en passionne pas moins l’entrepreneur. Fondée en 2018, la start-up travaille sur un catalogue de plus de 2 500 références, auprès de 1 600 clients magasins, pour un chiffre d’affaires estimé à 2,5 millions d’euros à fin 2021.

  • Yogah étend son activité au réseau spé

    Vendue en parapharmacie et en maison de la presse, la marque Yogah souhaite désormais intégrer le circuit spécialisé bio. Maria Antone, directrice commerciale et Antoine Roux, fondateur de la marque, présentent leur large gamme de produits à base de CBD allant des huiles alimentaires aux cosmétiques, en passant par les infusions. A noter qu’une des références d’huile est destinée à nos amis les bêtes souffrant de rhumatismes. Une attention que ces derniers apprécieront. Yogah propose également une gamme complète pour réaliser soi-même ses produits au CBD.

  • Boissons et légumes fermentés, granolas et café vert à la Pépinière

    Cette année, l’espace réservé aux jeunes pousses de la bio a fait le plein de nouveaux venus et de nouveautés. Les boissons et les légumes fermentés restent, cette année encore, une tendance forte portée par des entreprises comme Le Labo Dumoulin (sur la photo), Les Jarres Crues, Foliz Kombucha, Symbiose, Lokki, So Kombucha, les Fous de l’Île, la Brasserie Parallèle, Cruckles ou encore Archipel Kombucha. Tout comme les granolas (Nü Morning, Gr’Eat, etc.) ou le café vert (Green Coffee Monaco, Kafé Naka, etc.).