Natexpo – Jour 1 : le salon livre ses premières surprises

25 octobre 2021 - Magali MONNIER

L’édition 2021 du salon Natexpo a ouvert ses portes à Villepinte, près de Paris (75), dimanche 24 octobre. L’équipe de rédaction de Circuits Bio était présente – elle le sera jusqu’à mardi soir – et a arpenté les allées du Hall 6 afin de faire le tour des différents acteurs présents. Et d’humer les tendances du moment. Focus en image sur ce que nous avons retenu de ce premier jour de salon. Et rendez-vous demain pour un diaporama du même goût !

 

Natexpo1B

  • Léa Nature s’emballe sur le vrac

    Le poids lourd français de la cosmétique bio (sur la photo, Eddy Quénet, directeur des ventes magasin bio) a saisi l’occasion du salon Natexpo pour annoncer la mise à disposition des enseignes spécialisées d’un dispositif de vente en vrac de quatre références Natessance : un gel douche à l’amande bio et un autre à l’aloe vera bio ainsi que deux shampoings, le premier à la verveine citronnée bio et le second au ricin bio et à la kératine végétale. Les produits seront proposés à partir du deuxième trimestre 2022 en Bib de 10 litres. Ces derniers pourront être intégrés dans un meuble équipé pour accueillir les recharges ainsi que l’offre de Léa Nature en cosmétiques solides. Cette dernière s’étant, elle aussi, substantiellement musclée.

  • Hipp lance sa marque Bebivita

    Julien Crespel (à gauche sur la photo), directeur des enseignes distribution, réseaux bio et e-commerce chez Hipp et sa collègue Célia Fanucci, category manager, présentent la nouvelle marque de baby food dédiée aux magasins bio. Baptisée Bebivita, cette dernière permet au spécialiste des produits infantiles de se différencier de la signature initiale Hipp, vendue en GMS et dans certaines enseignes spécialisées. Bebivita est commercialisée sous forme de pot en verre à l’unité, sans emballage carton. Plus de 20 références ont été développées, incluant des purées de fruits, des brassés, des purées de légumes ainsi que des menus midi et soir, disponibles en plusieurs formats (125 g, 190 g et 250 g).

  • Natarys dessine une nouvelle machine

    Un robinet unique, un débit plus rapide, des coûts réduits, une emprise réduite au sol, tout en conservant le système de filtration de l’eau en vrac H2Origine. Tels sont les atouts du nouveau prototype de Natarys, présenté par Laure de Colombel, responsable communication (à droite), Emmanuelle Billerot, responsable commercial (au centre) et Dominique Reveleau, directeur commercial (à gauche). Déjà présente dans 160 magasins bio, la marque espère faire de nouveaux adeptes, y compris parmi les plus petits points de vente. La nouveauté sera disponible à partir du premier trimestre 2022.

  • CDS en pince pour les cosmétiques solides

    On connait la société drômoise (26) pour la richesse de son offre en produits de détergence ou d’hygiène beauté liquides. CDS innove avec une nouvelle gamme étoffée de cosmétiques solides. Composée de six savons pour le corps, de quatre shampoings, d’un démaquillant, d’un pain de rasage, d’un déodorant et d’un baume à lèvre, elle est formulée à partir d’argile produit à moins de 150 km du siège de CDS. « La mise au point de cette gamme a nécessité deux ans de R&D et un investissement d’environ 500 000 € », précise Patrick Marcesse, fondateur de la société (à droite sur la photo, accompagnée de sa fille Cécile, directrice commerciale).

  • Belledonne célèbre ses 30 ans

    Les équipes de Belledonne sont venues en nombre au salon Natexpo afin de célébrer les 30 ans de la marque. Nous en parlions récemment dans ces colonnes. Pour arroser l’évènement, l’entreprise savoyarde a co-créé une cuvée spéciale de bière avec la brasserie Cocomiette en Isère (38), à partir de ses invendus de pains. Cette cuvée est vendue dans les deux boutiques de Belledonne, à La Croix de la Rochette (73) et à Paris (75). C’est l’occasion pour Bruno Anquetil, le fondateur, de prendre la pose avec les deux brasseuses partenaires, Amandine Delafon et Charlotte Desombre (à droite du cadre) et Sandra Lowton (à gauche), qui a piloté ce projet chez Belledonne.

  • Ekibio révolutionne le vrac en épicerie

    Thierry Chiesa, directeur général d’Ekibio, est très fier de présenter ici sa toute nouvelle solution vrac pour les produits d’épicerie. Développée en partenariat et en exclusivité avec Woodland Garden, ce dispositif permet de faciliter la manipulation en magasin : plus besoin de verser les sacs dans les trémies, les produits sont pré-conditionnés dans des poches plastique recyclables de 5 kg qui se fixent directement sur le dispositif en bois. Par ailleurs, toutes les informations relatives aux produits (marque, engagements, labels, recettes, etc.) sont disponibles sur des étiquettes repositionnables. Cerise sur le gâteau, une fois vides, les poches plastique sont à jeter dans la poubelle de tri du magasin. Plusieurs distributeurs ont déjà manifesté leur intérêt pour une phase de test.

  • Les Trophées Natexpo à l’honneur

    A 17h pétantes, sur le stand de la Maison de la Bio (K32), nouvel outil de lobbying regroupant les six principales organisations de la bio spécialisée, les équipes du salon ont présenté les 16 lauréats des Trophées Natexpo 2021. Pour rappel, il s’agit de Puffy’s et la Laiterie La Lémance dans la catégorie frais, La Truitelle et Iswari-Samadhi (épicerie salée), Base Organic Food et Max de Génie (épicerie sucrée), Manufacture Bordeaux et Biomaté (boissons), Ciel Azur Labs et Thera Sana (compléments alimentaires), Druydès et entre Mer et Terre (cosmétiques et hygiène), Bioviva et Alhode (produits et services pour la maison). Vous pouvez retrouver ces innovations plus en détails en suivant ce lien ou dans le hors-série innovations de Circuits Bio, disponible sur le salon Natexpo.