Sondage

Confinement : 7 Français sur 10 acheteurs de produits bio

8 juin 2020 - Léa Lesurf

D’après une étude menée par Spirit Insight pour l’Agence Bio, près de sept Français sur dix ont consommé des produits issus de l’agriculture biologique durant le confinement. Parmi eux, 8 % sont de nouveaux acheteurs, selon l’agence.

D’après l’étude Spirit Insight menée pour le compte de l’Agence Bio, la vente directe a séduit presque autant de consommateurs durant le confinement que les magasins spécialisés ou de proximité pour leurs achats de produits bio.

La crise sanitaire a bouleversé les habitudes alimentaires des Français. Outre le boom de la vente en ligne, il semble que les produits biologiques aient également profité de cette période. D’après l’étude menée par Spirit Insight pour l’Agence Bio, près de sept Français sur dix ont acheté des produits biologiques pendant le confinement. Parmi eux, 8 % sont de nouveaux consommateurs de produits bio. Mieux, 90 % des acheteurs de denrées estampillées AB ayant répondu à cette enquête envisagent de continuer à privilégier ces produits par la suite.

La période d’enfermement contraint a été marquée par l’essor de la vente directe, qui a séduit 22 % des acheteurs via la vente à la ferme, les plateformes locales ou les AMAP. Les magasins spécialisés ont attiré 26 % des consommateurs contre 24 % pour les magasins de proximité.

Le soutien aux producteurs comme motivation principale

La vente en ligne n’est pas en reste : 17 % des acheteurs se sont tournés vers le drive des supermarchés et 7 % via d’autres canaux on-line. Les hypermarchés sont quant à eux restés le premier circuit de distribution durant le confinement (57 %).

Parmi les raisons ayant poussé les Français à consommer bio, 54 % des sondés ont répondu qu’il leur importait de soutenir les producteurs d’aliments issus de l’agriculture biologique. Pour Philippe Henry, président de l’Agence Bio, cette étude souligne « combien le bio, qui s’est toujours appuyé sur le lien entre producteurs et consommateurs, est aujourd’hui étroitement lié à la tendance locale, créatrice de lien et de sens pour les consommateurs ».