Commerce équitable : le made in France plébiscité

3 juillet 2023 - Léa Lesurf

Le commerce équitable poursuit son développement dans l’Hexagone, tiré par le dynamisme des filières tricolores. Parmi les catégories les plus plébiscitées par les Français, les produits laitiers et ceux de boulangerie enregistrent respectivement des ventes en hausse de 25 % et de 15 %.

Le commerce équitable ne connaît toujours pas la crise. Sur un marché pénalisé l’an passé par l’inflation et les tensions sur les matières premières, les produits certifiés équitables continuent de gagner du terrain dans le panier des Français. Selon le dernier bilan de Commerce Equitable France, les ventes de produits équitables ont enregistré un chiffre d’affaires de 2,1 milliards d’euros l'année dernière, en hausse de 2 % par rapport à 2021.

Un tiers des ventes pour les filières françaises

Les filières françaises se montrent particulièrement dynamiques avec un chiffre d’affaires évalué à 746 millions d’euros, en hausse de 5,5 % en 2022. Les ventes de produits issus de l'international sont quant à elles restées stables, à 1,35 milliard d’euros. « L'intérêt des Français pour une consommation qui sécurise un revenu décent pour les agriculteurs, n’est pas une mode. La résilience du commerce équitable s'appuie sur des convictions profondément ancrées et des valeurs largement partagées par la plupart des citoyens », explique Julie Stoll, déléguée générale de Commerce Équitable France.

Répartition des ventes de produits issus du commerce équitable en 2023 (Source : Commerce Équitable France)

Dans le détail, la boulangerie pèse désormais plus de la moitié du marché équitable origine France, grâce à une progression de + 15 %. De leur côté, les produits laitiers gagnent près de 3 points de parts de marché pour atteindre 17 % des ventes. Les tisanes françaises équitables, et par ailleurs 100 % bio, enregistrent également de belles performances (+ 26 %), tout comme les produits d’épicerie salée (+ 68 %).

Le chocolat et les bananes équitables résistent

Les résultats sont plus contrastés pour certaines catégories historiques du commerce équitable international. C’est le cas des produits chocolatés et des bananes, lesquelles marquent un coup d’arrêt en 2022 avec des ventes respectivement en baisse de 4 % et de 1 %. Ce recul s’avère toutefois moins important que celui enregistré par leurs équivalents conventionnels, dont les ventes chutent de 8 % et de 2,4 % sur la même période.